Parmelan 28 avril 2007

Le plateau du Parmelan ressemble à un paysage lunaire. Le sol calcaire érodé par l’eau forme des lapiaz et crevasses. Des pins peuplent le paysage de manière éparse. A certains endroit la roche est taillée comme du silex et l’on peut se blesser si l’on y prête pas garde.

La difficulté de cette rando consiste à trouver son chemin dans cette topographie qui n’est pas uniforme, surtout à cette époque de l’année. On doit suivre les marques de peinture de couleur bleu, rouge ou jaune à travers le dédale de rochers. Mais à cause des névés qui cachent quelques fois ces marques peinture, on s’est écarté du chemin plus d’une fois, avant de retrouver les balises!

L’autre difficulté et qui n’est pas des moindres, est que le site possède une grande quantité de gouffres, répertoriés en grandes partie par les spéléologues certe, mais non indiqués sur la carte IGN. Donc il fallait surtout pas marcher sur la neige (névé) au risque de disparaitre dans l’un de ces gouffres, mais de marcher toujours sur les parties de roche visible tout en suivant les balises. Du fait de ces difficultés, la progression de la randonnée est lente et cahotique. Parfois, on avancait vite, puis on ralentissait pour trouver un passage pour contourner une falaises ou un gouffre, quelque fois on avait l’appréhension d’un vide à enjamber!

La partie "facile" du Parmelan reste le chemin qui part du Petit Montoir en direction du refuge, sentier qui est bien marqué, et que l’on a emprunté en fin de parcours pour rejoindre "Le Chalet de l’Anglettaz" ou "Anglette".

(Voir album photos)

Publié dans Randonnée | Laisser un commentaire

Salève 1er avril 2007

Quand j’ai envie de faire une petite rando facile, je me lasse pas d’aller au Salève près d’Annemasse.

Le Salève est facile d’accès ; la RD 41 passe sur toute la crête du Grand Salève entre MONNETIER-MORNEX et CRUSEILLES, avec accès supplémentaire depuis LA MURAZ (sud) et ARCHAMP (nord).

Il est formé de deux "montagnes" : le Petit et le Grand Salève

Le Salève est une montagne très calcaire d’où l’existence de nombreuses grottes, lapiaz, voutes au sein de celle-ci.

(Déf. Lapiaz : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lapiaz)

Plusieurs grottes sont accessibles au grand publics (Grotte du Diable, Orjobet, Trou de la Tine) et d’autres ne sont à la portée qu’aux escaladeurs (accès par les falaises) et spéléologues confirmés. Toutes les cavités ne sont pas indiquées sur la carte IGN et certaines sont encore à découvrir.

Le Salève recèle aussi beaucoup de légendes.

Au grand Piton où a été édifiée la Tour Bastian, s’offre aux randonneurs un très beau panorama sur la région genevoise, du Châble jusqu’au la montagne du Vuache, et vue sur la chaine du Jura.

A environ 900m de la Tour Bastian de l’autre côté de la RD au S-O, on peut visiter la Grotte du Diable ("Tanne à Damon"), située en dessous de l’Auberge du même nom.

L’idéal est de la visiter l’été en se munissant de lampe frontale ou torche.

On m’a raconté : << qu’autrefois des jeunes gens surpris par un orage se seraient réfugiés dans la grotte. Ils auraient vu dans la pénombre de la grotte une couleuvre avec un collier de diamants. Ils en auraient parlé à leur curé qui se serait immédiatement rendu à la grotte. Le curé aurait trébuché et glissé à l’entrée de la grotte, et c’est depuis pour cette raison que la grotte se dénomme ainsi! >>

Dans les fissures du calcaire de la grotte on peut distinguer un peu de minerai de fer, ce qui donne à penser que les anciens occupants de la montagne avaient en partie vidé la grotte pour en exploiter le métal.

L’entrée principale (assez large et en pente) débouche sur une grande salle depuis laquelle démarre 2 boyaux de chaque côté. Devant soi on accède à une plus petite salle depuis laquelle démarre 3 autres boyaux.Dans les deux salles on peut resté "debout"!

Beaucoup de choses sont à découvrir encore, je vous laisse visiter !

Publié dans Randonnée | Laisser un commentaire

Mont Baron 25 mars

 
Pour profiter des dernières chutes de neiges, je suis allé faire une rando raquette au Mont Baron.
Temps ensoleillé!
 
Parcours : Prébuza,"Sur les Trables", "Petit et Grand Chesnay" et  Mont Baron.
Dénivelée : 586 m
Distance : 9 km
 
Points forts de la balade :
– traversée de forêts
– beaux alpages
– grandes étendues de neige bien ensoleillées,
– traversée de petits hameaux
– beau panorama : Dent d’Oche, Mont César, Bénant…
 
Publié dans Randonnée | Laisser un commentaire

Oxalis

 
 Pourquoi Oxalysss ?
 
 D’abord parce que ça sonne bien!
 Et ensuite parce que "l’Oxalis" est une plante que l’on trouve en montagne. Elle s’appelle aussi "L’oseille du bucheron". On la trouve souvent au pied des arbres avant d’arriver en alpage, dans les zones ombragées et humides. L’oxalis ressemble au trèfle mais d’un vert plus clair. Elle est aussi comestible, et a un goût acidulé ; elle peut passer la soif temporairement d’un randonneur!
Publié dans Hobbies | 1 commentaire