Salève 1er avril 2007

Quand j’ai envie de faire une petite rando facile, je me lasse pas d’aller au Salève près d’Annemasse.

Le Salève est facile d’accès ; la RD 41 passe sur toute la crête du Grand Salève entre MONNETIER-MORNEX et CRUSEILLES, avec accès supplémentaire depuis LA MURAZ (sud) et ARCHAMP (nord).

Il est formé de deux "montagnes" : le Petit et le Grand Salève

Le Salève est une montagne très calcaire d’où l’existence de nombreuses grottes, lapiaz, voutes au sein de celle-ci.

(Déf. Lapiaz : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lapiaz)

Plusieurs grottes sont accessibles au grand publics (Grotte du Diable, Orjobet, Trou de la Tine) et d’autres ne sont à la portée qu’aux escaladeurs (accès par les falaises) et spéléologues confirmés. Toutes les cavités ne sont pas indiquées sur la carte IGN et certaines sont encore à découvrir.

Le Salève recèle aussi beaucoup de légendes.

Au grand Piton où a été édifiée la Tour Bastian, s’offre aux randonneurs un très beau panorama sur la région genevoise, du Châble jusqu’au la montagne du Vuache, et vue sur la chaine du Jura.

A environ 900m de la Tour Bastian de l’autre côté de la RD au S-O, on peut visiter la Grotte du Diable ("Tanne à Damon"), située en dessous de l’Auberge du même nom.

L’idéal est de la visiter l’été en se munissant de lampe frontale ou torche.

On m’a raconté : << qu’autrefois des jeunes gens surpris par un orage se seraient réfugiés dans la grotte. Ils auraient vu dans la pénombre de la grotte une couleuvre avec un collier de diamants. Ils en auraient parlé à leur curé qui se serait immédiatement rendu à la grotte. Le curé aurait trébuché et glissé à l’entrée de la grotte, et c’est depuis pour cette raison que la grotte se dénomme ainsi! >>

Dans les fissures du calcaire de la grotte on peut distinguer un peu de minerai de fer, ce qui donne à penser que les anciens occupants de la montagne avaient en partie vidé la grotte pour en exploiter le métal.

L’entrée principale (assez large et en pente) débouche sur une grande salle depuis laquelle démarre 2 boyaux de chaque côté. Devant soi on accède à une plus petite salle depuis laquelle démarre 3 autres boyaux.Dans les deux salles on peut resté "debout"!

Beaucoup de choses sont à découvrir encore, je vous laisse visiter !

Publicités
Cet article a été publié dans Randonnée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s